Dans une Inde exotique à souhait, le bel officier anglais Gérald tombe éperdument amoureux de Lakmé, la fille du Brahmane Nilakantha. Leur union est malheureusement rendue impossible en raison de l’opposition farouche du père de la jeune Indienne : elle ne peut épouser un étranger, un occidental de surcroît, à l’heure où la colonisation est en marche et met en péril une civilisation millénaire.
Sur une vague orientaliste qui séduit au XIXe siècle les artistes de tous horizons – donnant d’ailleurs naissance à de petites perles lyriques des Pêcheurs de Perles de Bizet au Roi de Lahore de Massenet – Léo Delibes choisit l’Inde de Pierre Loti pour situer son opéra, sorte de Roméo et Juliette exotique où l’amour est empêché par l’opposition de deux communautés culturelles qui ont beaucoup de mal à cohabiter. Porté par une musique émouvante dont certaines pages sont devenues des tubes – qui n’a jamais frissonné en écoutant l’acrobatique “air des clochettes” ? – le succès de cet ouvrage ne s’est jamais démenti.
C’est Lilo Baur, actrice anglaise d’origine suisse et collaboratrice régulière de Peter Brook, qui met en scène cette nouvelle production dont la jeune distribution ne peut que rendre encore plus crédible cette tragique histoire d’amour au pays de Brahma…

Text in full page