Dans le Japon du 19ème siècle, Yuko, un jeune poète de haïku, se lance dans un voyage à travers les montagnes enneigées pour apprendre d'un peintre aveugle l'art de la couleur. En chemin, l'histoire tragique d'un samouraï et d'une funambule française du nom de Neige l'éclaire sur l'équilibre fragile de la vie. En fin de compte, sa recherche emmène Yuko bien au-delà de sa poésie d'une "blancheur dévastatrice", au coeur d'une fable magnifique d'amour, de perte et de vie.

Cinq chanteurs solistes et un petit choeur de femmes seront rejoints par un danseur et une funambule/acrobate pour cette expérience multidisciplinaire de théâtre musical. Ils seront accompagnés par un ensemble de 14 instruments dont un grand tambour taiko et un harmonica de verre, qui, tous deux, seront intégrés dans la scénographie.

Influencée par les aspects théâtraux du Kabuki japonais, la compositrice luxembourgeoise Catherine Kontz vise à créer un paysage musical magnifiquement ciselé qui exhausse le mystère du fil de l'histoire et sous-tend subtilement ses thèmes de l'amour et de la mort afin de créer une expérience extraordinaire pour le public.

Comme pour son travail théâtral précédent, Catherine Kontz met elle-même l'opéra en scène, ce qui lui permet d'intégrer ses idées visuelles dans la partition musicale et facilite ainsi une synthèse complète de ses concepts visuels et sonores. Elle cherche toujours à repousser les limites de la musique contemporaine et travaille ainsi à la pointe d'une musique d'avant-garde.

La scénographe Ellan Parry, collaboratrice de longue date de Catherine Kontz, créera avec Knifedge un décor dans lequel les montagnes japonaises monteront et descendront comme des paysages de tissu suspendu, installant un canevas pour les projections qui progressivement introduiront la couleur dans la blancheur des premières scènes. Inspirés par la peinture au pinceau japonais, les projections et décors de théâtre joueront avec un langage de lignes, évoquant à la fois l'image de fils serrés, la calligraphie et les haïkus, ainsi que l'intégration des sous-titres, suscitant une esthétique simple et frappante.

Text in full page