Falstaff

Musical workComposerDate of performancesCityCompany
FalstaffVerdi12/04/2014 - 24/04/2014São PauloTheatro Municipal de São PauloView performance details
Help us improve information on this page

Viva Verdi ! Tels sont les mots qui, à juste titre, s’affichent en lettres de feu sur le mur de fond du plateau à la fin de la représentation de ce " Falstaff " brésilien, paulista ! Oui, une fois de plus, et dans le magnifique écrin du " Theatro Municipal " de Sao Paulo, Verdi a été une fête, Verdi a été à la fête.

A l’affiche, " Falstaff ", cet ultime opéra d’un compositeur presque octogénaire qui, après tant de tragédies, " se laisse aller " à une joyeuse comédie mettant en scène cet " énorme " personnage qui l’" accompagne " depuis plus de trente ans. Un Falstaff à l’image de son compositeur, " vieux, mais plein de sève et de joie de vivre " !

Nous allons donc suivre quelques-unes des péripéties – " tel est pris qui croyait prendre " - de l’existence de celui que le metteur en scène Wil Decker qualifiait, affectueusement, de " vieux gangster obèse et ivrogne, un monstre qui, à la fin de la pièce, a même l’impudence de se gausser de lui et du monde entier… un génie pétillant d’énergie vitale, un poète, un charmeur, un artiste de la vie " ! Sa conclusion-profession de foi : " Rira bien qui rira le dernier ! "

A Sao Paulo, deux distributions d’égale qualité (nous avons entendu la première) se répartissent les représentations de cette " comédie lyrique " réjouissante. Et on ne s’étonnera pas de retrouver dans le rôle-titre celui qui, ces dernières saisons, s’est quasiment identifié à lui, le reprenant ici, là et ailleurs encore, partout donc… Qui ? Mais oui, c’est lui !

C’est à une " générale " que nous avons eu le bonheur d’assister. Elle nous a valu de découvrir le beau travail, et quelques dernières mises au point, de John Neschling à la tête de son Orquestra Sinfônica Municipal de São Paulo et du Coro Lírico Municipal de São Paulo.

Si l’œuvre est joyeuse et savoureuse dans son livret (Arrigo Boito a réussi un magnifique portrait en action de Falstaff), évidemment dans sa partition, ses airs et ses ensembles, elle est tout aussi joyeuse et savoureuse dans sa mise en scène par Davide Livermore.

Malicieusement, celui-ci semble d’abord nous plonger dans un étrange univers punk : l’Auberge de la Jarretière, le quartier-général de Falstaff, est devenue le repaire glauque d’étranges individus en pantalon de camouflage ou kilt, rangers, colliers de chiens et superbe crête colorée ! Falstaff lui-même apparaît d’abord comme une sorte de " patriarche punk " ! En fait, il suffit qu’un grand rideau plus que déchiré s’effondre, et nous nous retrouvons face à une salle de spectacle qui ressemble étrangement à celle du Theatro Municipal : " Ici, on joue ! ", nous dit le metteur en scène.
Et le jeu va prendre alors toutes ses dimensions et toutes ses couleurs… locales. C’est dans une Angleterre absolument stéréotypée que nous emmène David Livermore, avec le plus large des sourires. Rien n’y manquera : policemen au casque si reconnaissable, étudiantes en jupettes et hautes chaussettes, " élégantes et élégants " aux costumes " trop " British, drapeau anglais en toutes sortes de déclinaisons, Big-Ben, chœur en tailleurs pastel " reine d’Angleterre ", guitares rock, chapeaux melons, etc. Avec en prime des projections vidéo kitchissimes lors des séquences amoureuses des deux jeunes protagonistes – au look absolument " gothic " ! Certains pas de danse bien rythmés, quelques figurants déguisés en arbres ou statues de " parc anglais " complètent le bel éventail de " cartes postales ".

On l’aura compris, l’ambiance est espiègle et ludique sur le plateau, et elle est là et bien là pour faire la fête à Verdi, et pour que ce Verdi-là soit une fête !

Stéphane Gilbart

(photo Désirée Furoni)

Other ArticlesSee All (203)

Jan - Feb 2020
Don Carlos (Verdi)
Jul 2016
Il Trionfo del Tempo e del Disinganno (Handel)
Jul 2016
Il Trionfo del Tempo e del Disinganno (Handel)
Feb 2015
Così fan tutte (Mozart)
May - Jun 2015
Madama Butterfly (Puccini)
Jun 2015
Madama Butterfly (Puccini)
Jul 2014
Die Zauberflöte (Mozart)