sept.'211619222528oct.'2101

Détails de la salle

Palais Opéra , Place de l'Opéra, 4000 Liège, Belgium

Production complète - distribution et équipe de production

Distribution et équipe de production

Direction d'orchestre
Mise en scène
Lumières
Costumes
Direction de choeur
Orchestre
Orchestre de l'Opéra Royal de Wallonie-Liège
Choeur
Choeur de l'Opéra Royal de Wallonie-Liège
~
Il Marchese di Calatrava (Marquis de Calatrava)
Donna Leonora
Don Carlo di Vargas
Padre guardiano (Père Guardiano)
Fra Melitone (Frère Mélitone)
Preziosilla
Mastro Trabuco (Maître Trabuco)

Vidéos

À propos de l'œuvre

Quand le destin s’invite au théâtre, les cantatrices tremblent. Les nombreux retards de la création de La Forza del Destino furent en grande partie liés au décès, à 29 ans, d’Angelina Bosio et au forfait d’Emma La Grua, toutes deux pressenties pour incarner le rôle de Leonora, l’un des plus aboutis du répertoire. Verdi prendra le temps de le peaufiner pour Caroline Barbot en Russie, puis pour Teresa Stolz à Milan. Verdi, porté par le peuple, avait envisagé de donner à sa carrière une tournure politique en abandonnant la plume du compositeur au profit du parlement de l’Italie unie. En 1861, il répond pourtant à une commande du Tsar Alexandre II et, après moult péripéties, La Forza del Destino est créé avec succès au Théâtre impérial de Saint-Pétersbourg sous la supervision du compositeur lui-même. Regorgeant de pépites vocales inoubliables, l’ouvrage est, esthétiquement, une pierre angulaire au sein de l’œuvre du maître et annonce la modernité de Don Carlos et d’Aida. Le compositeur décide ensuite de remodeler l’œuvre et d’en étoffer la musique. La création de la nouvelle mouture à La Scala de Milan en 1869 est accueillie par un énorme succès. Elle témoigne de la réconciliation de Verdi avec la grande maison milanaise qu’il n’avait plus fréquentée depuis 1845 !
...Plus